Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 18:22

bjsoleil3rj.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

à tous !

 

 

 

 

Petit retour en douceur par cette belle journée d'Halloween qui s'achève.


 

Voilà plus d'un an que je n'ai rien posté. Le manque de motivation ? Le manque d'inspiration ? D'autres occupations ? En fait, c'est un peu tout cela. Maintenant, il faut que je me réapproprie les nouveautés de mon hébergeur, je pense que cela reviendra vite.


Cette année, ma location de vacances a pas mal marché et j'en suis très contente. Je prends un réel plaisir à accueillir toutes les personnes qui passent chez moi pour découvrir le Vaucluse. Pour ceux qui seraient tentés, n'hésitez  pas à me contacter !

 

Que diriez-vous, pour revenir aux propos de ce blog, de commencer par une petite douceur ? Hein ? Ce serait pas mal ?

 

Je vous propose donc un cake tiré du livre de Sophie Dudemaine "Les cakes de Sophie" : Cake au noix et miel.

 

Voici les proportions :

 

* 100 g de beurre demi-sel,

* 100 g de sucre fin

* 1/3 de sachet de levure,

* 2 cuillères à soupe de miel liquide,

* 150 g de noix concassées,

* 2 cuillères à soupe de Grand Marnier.

 

Préchauffer le four Th. 8 (240).

 

Battre le beurre ramolli avec le sucre. Ajouter ensuite le miel, la farine, la levure puis les oeufs, un par un. Incorporer ensuite les noix et bien mélanger. Verser le tout dans un moule à cake beurré ou comme moi habillé de papier sulfurisé et enfourner pour environ 40 minutes.

 

A la sortie du four, arroser le gateau de l'alcool.

 

En fait, j'en ai fait un peu à ma tête et plutôt que l'arroser, je l'ai ajouté à la pâte en même temps que les noix. Et comme je n'avais pas de Grand Marnier, j'y ai mis du Cointreau. Pour ce qui est des noix, je n'en avais plus que 80 g environ, mais c'était suffisant.

 

Voilà le résultat ....

 

CIMG5321.JPG

 

Il était tout à fait délicieux. Préparé hier, vous vous doutez que ce n'est plus qu'un souvenir !

 

Je vous en proposerais bien un petite tranche, mais...... c'est trop tard ! Ou virtuelle alors !

 

Autre solution, faites-le vous-même, vous verrez vous ne serez pas déçus.

 

Voilà pour aujourd'hui, je vous souhaite une....blinkies_bonne_soiree1.gif

Repost 0
Published by DARLING - dans DESSERTS
commenter cet article
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 17:50
   à vous,

Ca y est, les vacances sont làààààà !!!! Bien qu'elles aient démarré avec le froid, le brouillard, le soleil est enfin apparu.

J'entends d'ailleurs mon voisin tondre la pelouse ! C'est reparti jusqu'à l'automne !

Je commencerai mon billet par un petit coucou à Maud, internaute qui n'a malheureusement pas de blog, mais que j'invite chaleureusement à repasser me dire bonjour.

Aujourd'hui, je voulais vous montrer le dessert que j'avais préparé aux vacances dernières (Je sais, je ne suis pas à jour !) lorsque mon frère et mes parents étaient venus manger.

Quand j'ai commencé à chercher quel dessert je pouvais bien préparer, je me suis vite tournée vers un Paris-Brest. Mais pas trop envie de le faire avec du chocolat ou du praliné. Comme j'avais encore du coulis de fraises dans mon congél. que j'avais fait l'été dernier en allant dans une ferme où nous pouvons cueillir nos fruits et légumes, son affaire fut faite ! A l'origine, ce coulis était destiné à préparer des yaourts pendant l'hiver ! D'ailleurs, j'en ai encore, il va falloir m'y atteler.............

Je prépare donc la pâte à choux et au moment de la dresser pour faire une couronne de la grandeur d'une assiette plate, je m'aperçois que le sac de congélation que j'utilise en guise de poche à douille a des soufflets ! Pffffff ! Je vous raconte pas la galère pour dresser la pâte, elle était tout zigzagantejet mon gâteau ne ressemblait à rien, je commençais déjà à déchanter !

J'enfourne la chose, et au bout de 10 min., rien de bien ne se passait ! Je décide donc de l'oublier et de le laisser cuire tranquillement, sans poireauter devant le four. Et voici le monstre qui en est sorti !!!!



J'aurais préféré qu'il gonfle un peu plus et s'étale moins !!!!

Bon tant pis, ce qui est fait est fait !

Mais, dans quoi vais-je le mettre pour le présenter à table ????? Je n'ai pas de plat aussi grand ! Tant pis, ce sera dans son plat de cuissson !


Je vous propose ce que j'y ai mis à l'intéreur, c'était très sympa, et faisait un clin d'oeil à l'été qui va arriver.

* 2 briquetttes de crème fraiche liquide (il fallait bien ça !),
* sucre glace selaon le goût,
* 400 g environ de coulis de fraises,
* 3 feuilles de gélatine alimentaire (j'en ai mis que 2, c'était pas suffisant),
* 3 ou 4 poignées de belles framboises (ici surgelée).

Faire chauffer le coulis afin d'y dissoudre la gélatine.

Battre la crème liquide en chantilly et la sucrer comme l'on souhaite. Ajouter le coulis, puis les framboises. Garnir le gâteau et le laisser au frais (ou garder la crème au frais et garnir en dernière minute !). Saupoudrer de sucre glace et se dépêcher de le déguster !!!!!!!!!!!!


Plus tard en saison, j'y aurai ajouté des fraises et de la menthe en déco...... mais laissez parler votre imagination !

Je vous laisse et vous souhaite..............
Repost 0
Published by DARLING - dans DESSERTS
commenter cet article
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 21:09




à vous,




Je commencerai ce billet par une pensée pour un artiste français, disparu aujourd'hui à l'âge de 61 ans, je veux parler d' Alain Bashung. Vous souvenez-vous l'avoir découvert au début des années 80 avec cette chanson si célébre "Gaby, oh!  Gaby", il a fait son petit bonhomme de chemin, qui s'est malheureusement terminé aujourd'hui.... Une pensée pour lui avec cette chanson, une de mes préférées.


Ce soir, petit retour sur mon dessert du 1er de l'an !!!!!! Entre autre, mes "Mini-tartelettes choco/framboise et citron meringuées".

Quelle tentation ! Vite si vous en voulez, car c'est tout ce qu'il reste ! 

                                           

Je vous mets ci-dessous la recette de la tarte au citron que j'ai trouvée sur le Net (oups!! je ne sais plus où!), j'ai diminué les proportions afin de l'adapter à mon nombre de petites tartelettes....

Allez, à vos tabliers !

* 1 pâte brisée, (faite maison, bien meilleur, croyez-moi !),
* 4 citrons non traités de taille moyenne,
* 150 g de sucre fin,
* 3 oeufs,
* 1 cuil. à soupe de Maizéna,
* 1 blanc d'oeuf,
* 50 g de sucre.

Laver les citrons et récupérer le zeste de l'un d'entre eux, le faire blanchir.

Presser les citrons et récupérer leur jus. Dans une casserole sur feu doux, mettre les zestes émincés avec le jus.

Dans une jatte, battre les oeufs et incorporer le sucre et la Maîzéna. Ajouter cet appareil dans le jus de citron chaud et remettre sur feu doux en remuant. Dès que la crème est prise, retirer du feu.

Foncer un moule à tarte avec la pâte brisée, et la faire cuire à blanc.

Une fois refroidie, étaler la crème au citron.

Peu de temps avant de servir, préparer une meringue avec le blanc d'oeuf et le sucre. L'étaler sur la crème et la mettre à dorer quelques minutes au four.

Il ne reste plus qu'à déguster.

Pour celles choco/framboise, rien de plus simple ! Je ne donne pas de proportion c'est au PIFFF !!!

* 1 pâte brisée maison,
* du chocolat noir,
* de la crème fraiche liquide,
* une framboise par tartelette.

C'est tout !

Foncer les empreintes avec la pâte brisée et faire cuire à blanc.

Préparer une ganache avec la crème liquide et le chocolat. Laisser tiédir.

Quand la crème est encore malléable, remplir les mini-tartelettes et déposer une framboise sur chacune d'elles.

J'ai bien sûr utilisé des surgelées.

                                                   TROP BON CES MIGNARDISES !

Je vous ai menti ! .......... En fait, il n'y en a plus !!!!!!!!!!!

Repost 0
Published by DARLING - dans DESSERTS
commenter cet article
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 18:48









 à tous,


Que dire sinon que l'on est bien en , c'est parti pour des giboulées pour quelques semaines.

J'ai donc vite rallumé mon feu de bois éteint cette nuit en rentrant du boulot, y a pas à dire, il n'y a rien de mieux pour vraiment se réchauffer...... quoique !

Tiens, il y a longtemps que je ne vous ai pas proposé un dessert !

Celui-ci est très gourmand, si vous aimez le café ET le chocolat, il est fait pour vous !

J'avais trouvé cette recette dans mon magazine de cuisine préféré auquel je suis abonnée "Guide Cuisine", n° 203 du mois de mai 2008.

                                  

Voici donc la recette du "Duo gourmand chocolat et café".

La crème bavaroise au café :

* 3 jaunes d'oeufs,
* 100 g de sucre fin,
* 25 cl de lait,
* 1 cuil. à soupe de café soluble (j'en ai mis 2),
* 4 g de gélatine,
* 15 cl de crème liquide
* 1 cuil. à café d'huile neutre.

Le gateau au chocolat :

* 150 g de chocolat noir,
* 100 g de sucre,
* 60 g de farine tamisée,
* 120 g de beurre,
* 3 oeufs,
* 2 cl de rhum ambré.

La décoration :

* cacao non sucré,
* sucre glace,
* écorce orange confite (j'ai remplacé par des petites étoiles au chocolat).

Préparer d'abord la crème bavaroise : Faire ramollir les feuilles de gélatine dans de l'eau froide. 
Porter le lait à ébullition avec le café en poudre. Battre les jaunes d'oeufs et le sucre jusqu'à obtenir un ruban. Verser le lait en remuant. Reverser dans la casserole et faire épaissir à feu très doux en remuant à la cuillère. Retirer du feu avant qu'elle atteigne l'ébullition. Poser la casserole dans de l'eau froide. Egoutter la gélatine et la faire fondre dans la crème.
Monter la crème liquide en chantilly et l'incorporer à la crème au café refroidie. Verser dans un moule carré ou rectangulaire huilé. Faire prendre au frais 3 h minimum.

Préparer maintenant le gâteau : Préchauffer le four Th 6-7. Séparer les blancs des jaunes. Faire fondre le choclat cassé en morceaux au bain-marie, ajouter le beurre mou (j'accélère cette étape en utilisant le micro-ondes !). Retirer du bain-marie et ajouter les jaunes un par un à la spatule, le rhum et la farine.
Monter les blancs en neige ferme, ajouter le sucre. Les incorprer à la pâte au chocolat. Verser dans un moule carré ou rectangulaire beurré et fainé de la même dimension que celui de la crème. Cuire 25 mn au four (voire un petit peu moins). Attendre quelques minutes avant de démouler et laisser refroidir.

La finition : Déposer le gateau au chocolat sur un joli plat, retourner la crème au café sur le gateau et décorer avec le cacao, le sucre glace et les oranges confites ou ce que vous voulez !

                                  

Sur le magazine, il est présenté coupé en petites bouchées carrées, j'ai préféré le laisser entier.

Mon avis : Nous avons été délicieusement surpris. La crème est très bonne, bien parfumée ; le gateau a la texture d' un brownie. Et l'alliance des deux parfums, ce n'est que du bonheur en bouche !

Une astuce toute bête, mais encore faut-il y penser : commencer par préparer le gâteau et le démouler, vous aurez ainsi le moule pour y couler la crème et l'entreposer au réfrigérateur.

Un autre truc : avant de mettre la crème dans le moule, le parer de film alimentaire, ainsi vous n'aurez aucun mal à démouler la crème.

Je vous laisse vous régaler et vous souhaite.......
 
Repost 0
Published by DARLING - dans DESSERTS
commenter cet article
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 19:08




    à vous,


Après être allée conduire la fifille au ping-pong tennis de table, il faut vite que je publie mon dessert de la St Valentin, dessert qui allie le chaud, le froid, un fruit, une glace, le doux et le croustillant..... que de saveurs en bouche....

Ce dessert est aussi ma contribution au concours de Domi du Blog "La cuisine, ma passion"        http://domicuisine.over-blog.com/          N'hésitez pas à voter pour elle.















Que diriez-vous d'un "Coeur flambé au rhum, glace vanille et brioche croustillante" ?

C'était franchement un vrai délice !

Préparez vos ingrédients pour 2 personnes :

* 2 tranches d'ananas frais,
* 2 tranches de brioche,
* glace vanille,
* rhum ambré,
* 1 noix de beurre,
* sauce caramel pour accompagner,
* noix de coco râpée pour la déco.

Enlever la peau de l'ananas et tailler les tranches en coeur à l'aide d'un couteau.

Faire fondre le beurre dans une grande poêle et faire rissoler les tranches d'ananas quelques minutes de chaque côté. Retirer du feu, verser du rhum ambré sur les fruits et flamber, sans oublier d'éteindre la hôte (non, je n'ai pas oublié, mais j'ai du mettre la dose de rhum car mes tranches d'ananas n'ont pas eu de mal à flamber !!!!).

Dans les tranches de brioche, tailler un coeur à l'aide d'un emporte-pièce et les toaster.

Sur une assiette à dessert, façonner un coeur de glace à la vanille (toujours avec un emporte-pièce, j'avoue avoir eu un peu de mal, j'aurai du mettre mes assiettes au congélateur car la glace fondait rapidement puisque je l'avais sortie un peu à l'avance pour la manipuler plus facilement !).
Déposer la tranche d'ananas encore chaude, la saupoudrer d'un peu de noix de coco, piquer le coeur de brioche (à l'aide d'un cure-dent en bois) dans la glace, couler l'équivalent d'un petite cuillère à soupe de crème caramel et finir la déco par quelques feuilles venant du plumet de l'ananas.

Allez, vite A TAAAAABLE, avant que cela ne refroidisse et ne fonde ou le contraire peut-être, je ne sais plus !!!!!!!!!!

Vite, vite, asseyez-vous et laissez-vous tenter, c'est si bon !!!

                               

C'était vraiment très agréable, cela change des petits gâteaux et autres crèmes ou tiramisu...... (toutefois très sympatiques aussi).

Allez, je vous laisse pour ce soir, il est l'heure d'aller rechercher ma championne de tennis de table !

                                                                                                                 
Repost 0
Published by DARLING - dans DESSERTS
commenter cet article
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 21:06
 



à tous,




Oh la la ! J'entends la puie tomber à gros bouillons sur les Velux, je déteste ça car cela m'empêche de dormir......Comme on dit chez nous "Y tombe eune grosse drache !"

Alors pour se remonter le moral et même si ce n'est pas trop top pour les futurs maillots de bains, (il faut bien y penser quand même, un petit peu au moins !) je vous propose le dessert préféré de mon mari, j'ai nommé : "Les Profiteroles".

Il vous faudra commencer par la pâte à choux, je mets de mémoire les proportions mais il faut que je vérifie :

* 1/4 l d'eau,
* 100 g de beurre,
* 1 cuill.  à café de sucre fin,
* 1 pincée de sel,
* 120 g de farine (là, je suis plus très sûre ! A REVOIR)
* 3 gros oeufs ou 4 moyens.

Pour garnir les chouchoux : de la glace vanille (c'est celle que j'ai prise) ou pourquoi pas au chocolat ou pistache ? Il faut oser la nouveauté n'est-ce pas ? Et bien sur un chocolat fondu avec un peu de crème fraiche encore chaud........Hummm, rien qu'à y penser............

Allez, au boulot !

Faire bouillir l'eau avec le beurre froid coupé en parcelles, le sel et le sucre. Lorsque le liquide monte et que le beurre est fondu, ajouter d'un seul coup la farine et mélanger vite et vigoureusement l'ensemble de façon à ce qu'il n'y ai pas de grumeaux (sinon les écraser avec la cuillère !).

Dessécher la pâte sur feu doux quelques minutes. Retirer du feu pour ajouter un à un les oeufs. N'ajouter l'oeuf suivant que lorsque le premier aura été complètement incorporé. Allez, courage c'est dur !  Cela muscle le bras !

Ensuite, je façonne les choux à l'aide de 2 cuillère à café. Enfourner pour environ 25 mn sans jamais ouvrir la porte du four.

Ne pas hésiter en fin de cuisson à les "palper", ils doivent être fermes.

Les laisser refroidir complètement. couper un chapeau à l'aide d'un petit couteau scie ou avec des ciseaux et les garnir. Ne pas oublier de couler le chocolat chaud et finir de décorer avec........de la chantilly en bombe (ouhhhhh, pas bien !) (non, pas bien, mais vu la quantité qu'il faut, la chantilly en bombe est sympa pour la déco !)
 

                                           

 Et pourquoi pas quelques peties étoiles en sucre au chocolat.....

Vous avez le droit d'en chiper un, je ferme les yeux ! Eh!!!!!!!!!! Je vous ai vue ! Alors ? C'est bon ? Essuyez-vous les moustaches !

Je vous laisse et vous dis.........
Repost 0
Published by DARLING - dans DESSERTS
commenter cet article
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 21:41











  à tous,


Après une jolie journée ensoleillée mais bien froide quand même, je vous propose une petit dessert, vite fait mais tellement délicieux, que l'on dégustait lorsque j'étais plus jeune (eh oui, on n'a plus 20 ans !!!)chez mes parents de temps en temps le dimanche soir.

J'ai nommé les "Pommes au four", dont j'ai légèrement modifié la petite recette et ceci tout à fait par hasard.

Pour cela, il vous faut, par personne :

* 1 belle pomme (ici des Boskoop),
* de la cassonade (je prends toujours de la brune, question de couleur),
* 1 ou 2 biscottes que j'ai donc remplacées par une tranche de pain d'épices, cause plus de biscottes !!!
* une noisette de beurre.

C'est tout ! Vous voyez qu'il ne faut pas grand chose !

Eplucher d'abord la pomme et enlever le coeur au vide-pomme.
Dans un plat allant au four, déposer le pain d'épices, la pomme par dessus. Remplir son coeur de cassonade et déposer la noisette de beurre.

Ajouter un verre d'eau dans le plat et hop ! au four.....

Les voici après quelques minutes dans le four.....

                                          

N'oubliez pas de les surveiller, ne faites pas comme moi ! Je dirai qu'elles étaient un peu trop cuites ! Donc pas photogéniques !!!!!!

Voila le problème du mini-four, elles étaient un peu trop près de la résistance ! Mais cela ne  m'a pas empêchée de me régaler..... L'alliance de la pomme et du pain d'épices était extra. Je ne regrette pas de ne plus avoir eu de biscottes !!!!!

Voilà pour ce soir, régalez-vous de ce dessert tout simple mais qui ravit les papilles......

Je vous souhaite..............
Repost 0
Published by DARLING - dans DESSERTS
commenter cet article
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 20:46



 tout le monde,



Ca y est, demain c'est la reprise, dur, dur, on prend vite goût aux vacances ! Coucher tard et forcément lever tard

Et dans deux jours, ma fifille part en classe de neige en Savoie pour 10 jours. J'en ai des insomnies, la route en bus m'angoisse vu les conditions climatiques..... et qu'il partent en plus de nuit.
J'essaie de ne pas trop y penser mais ce n'est pas facile. C'est comme l'avion, je ne sais pas si un jour j'irai à l'étranger à cause de ma peur panique de cet oiseau mécanique.

Bon, je ne vais pas m'étendre sur mes angoisses, ceci n'est pas le sujet.

Je vous avais promis de poster la recette de ma "Bûche Black and White".

                                     

J'avais envie de changement, pas d'une simple bûche au chocolat, et l'idée m'est venue en surfant sur vos blogs, en découvrant des "bounty" faits maison. Ca y est, l'idée était trouvée.
Mais plutôt qu'utiliser la poudre de coco, je voulais une texture plus lisse et c'est ainsi que j'ai touvé une recette de mousse de coco, chez une bloggeuse, problème, je ne sais plus qui !

Donc cette mousse n'est pas de moi.

Voici les ingrédients pour la pate au chocolat :

* 4 oeufs,
* 100 g de sucre fin,
* 100 g de farine,
* 20 g (je crois, je ne sais plus !) de cacao non sucré,
* 1 sachet de levure.

Comme précédemment, séparer les blancs des jaunes d'oeufs. Blanchir les jaunes avec le sucre, puis ajouter le cacao, la farine et la levure et enfin les blancs en neige.
Etaler sur une plaque et faire cuire 8 à 10 mn.
Démouler sur un linge humide, rouler en forme de bûche et laisser refroidir.

Pour la mousse de coco :

* 200 ml de crème de coco (pas le lait car trop liquide),
* 200 ml de crème fraiche liquide,
* 3 feuilles de gélatine,
* 6 ou 7 cuil. à soupe sucre glace (ou plus selon le goût),
* 1 blanc d'oeuf en neige très ferme, serré avec 2 cuil. à soupe de sucre.

Pour la décoration extérieure, du chocolat noir et de la crème liquide afin de faire une ganache.

Faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.
Pendant ce temps, monter la crème liquide en chantilly et la sucrer. L'entreposer au frais.
Chauffer la crème coco et y dissoudre la gélatine. La laisser refroidir et mettre ensuite au frifo une dizaine de minutes, pas plus pour qu'elle ne soit pas figée.
Au bout de ce temps, mélanger délicatement la chantilly et la crème ce coco. Remettre au frigo.
Enfin, battre le blanc d'oeuf comme précisé et mélanger à la préparation précédente.
Remettre au réfrigérateur et la surveiller pour l'étaler sur la bûche avant qu'elle ne soit compètement figée.

Etaler sur la bûche généreusement et la rouler délicatement. L'entreposer au frais le temps de préparer une ganache faite avec du chocolat noir et de la crème liquide.

Faire couler la ganache sur le gâteau et décorer avec ce que vous voulez, comme ici de la noix de coco râpée, des petits sujets en sucre, des décors en chocolat.....

Allez, prenez-en un petit bout, pour la route !

                               

Sympathique à l'oeil, j'ai touvé que le goût de la mousse de coco n'était pas suffisamment prononcé....

En ce jour d'Epiphanie, je dois être la seule à mettre en ligne une bûche !

Ce n'est pas cette année que j'en ferai !

Cela ne nous a pas empêchés d'en manger une quand même à la pomme, la fève a été trouvée par....Lolo (après échange de sa part avec son papa), la coquine !

Voilà pour ce soir.......
Repost 0
Published by DARLING - dans DESSERTS
commenter cet article
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 14:46

  



Bonjour à tous,








Je tiens tout d'abord  à remercier bloggers et bloggeuses qui passez chez moi, qui laissez des messages qui donnent la pêche et l'envie de continuer . N'hésitez pas et continuez à laisser des coms, quelques mots suffisent, pas besoin de disserter pendant des heures.  N'oubliez pas que c'est grâce à vous que les blogs vivent.
                                                     
A tous, je renouvelle mes voeux de , qu'elle vous remplisse de joie, vous apporte Bonheur et Santé. (et accessoirement quoi que pas tant que cela, des sous dans le porte-monnaie !!!!).

Je dois dire que je recommence une année sympatiquement car j'ai réussi (la gloire revient quand même à mon Mari !) à modifier la taille de mes fichiers et vais pouvoir mettre en ligne, bien que tardivement, mes fameuses bûches réalisées pour Nôel !

Je sais, nous sommes déjà en   et dans quelques jours, le tour des galettes va arriver.

Mais, je suis quand même fière de vous les mettre en ligne.....

Voici celle faite pour le Réveillon.....Bûche Moka au Café, la préférée.
                                                                                                   






                                                                                 
  

Celles réalsées pour le jour de Noêl......

Bûche aux noix et café.....





























Et ma "Black and White", chocolat et coco.....





























La pâte de la toute première bûche est identique à mon gâteau roulé aux framboises présenté dans mon billet du mois de Décembre.

En ce qui concerne la crème au beurre, c'est une exclusivité ! Je ne fais pas de sirop, je ne mets pas plein de beurre, ni quantité d'oeufs.

Le secret de cette crème : battre le beurre.

Voilà ce qu'il vous faut :

* 180 g de beurre environ, (j'en ai encore utilisé 200 g cette année, et j'en ai jeté...),
* 7 à 8 cuil. à soupe de sucre glace (c'est selon le goût),
* l'équivalent d'une tasse à café de café TRES FORT,
* 1 cuil. à café d'extrait de café pour la couleur,
* 1 bel oeuf entier,
* et l'instrument indispensable : un batteur à fouets (celui que vous utilisez pour battre les blancs en neige).

Le beurre doit être sorti du frigo depuis quelques heures, il ne doit être ni dur, ni trop mou !
Trop dur, il sera impossible de le travailler, trop mou, vous aurez de l'huile !

Commencer par faire du café très fort. J'ai l'habitude de doubler la proportion de café pour une tasse, et repasse le café obtenu une seconde fois. Il faut lui trouver la bonne température, il doit être juste chaud. S'il est brûlant, il fera fondre le beurre ; s'il est tiède, il ne s'incorporera pas au beurre !

Pendant que le café passe, battre vigoureusement le beurre dans un pot à haut bord pendant environ 5 mn. Ne pas hésiter à mettre le "TURBO" s'il y en a un sur votre appareil. Battu ainsi, le beurre va blanchir mais surtout emmagasiner de l'air et donc prendre du volume.
Ajouter, tout en continuant de battre, le café chaud par petite portion, puis le sucre glace.
Puis, l'extrait de café.
A ce moment, goûter la crème et rectifier en arôme ou en sucre si nécessaire.
Ajouter pour finir l'oeuf entier. Battre avec le turbo, la crème va encore prendre un peu de volume.

Ne surtout pas l'entreposer dans unfrigo ou un endroit trop froid. Il faut l'utiliser  de suite pour garnir votre bûche ou gâteau.

J'utilise environ la moitié pour l'intérieur de ma bûche, et l'autre moitié pour finir de garnir l'extérieur, une fois qu'elle est roulée.

N'ayez pas peur, mes explications semblent compliquées, mais elle est très facile à réaliser, c'est une simple question de température des ingrédients.

Vous pouvez faire cette crème en remplaçant le café par environ 100 g de chocolat noir fondu.

Pour la seconde bûche au café, j'ai préparé une pâte avec des noix moulues. La crème est identique à celle que je viens de vous présenter.

Voici les ingrédients pour une pâte à bûche à base de noix :

* 4 oeufs,
* 100 g de sucre fin,
* 30 g de farine,
* 70 g de noix moulues,
* 1 sachet de levure.

Séparer les blancs des jaunes. Monter les blancs en neige très ferme.
Blanchir les jaunes d'oeufs avec le sucre. Ajouter farine, noix moulues et la levure puis ajouter délicatement les blancs. Etaler sur une plaque et enfourner 8 à 10 mn. La pâte doit rester souple sous les doigts.
Démouler sur un torchon humidifé, rouler la pâte et la laisser refroidir. La garnir avec la crème au café et agrémenter de petits sujets achetés ou préparer de vos petites mains....

Cette année, j'ai confectionné avec du chocolat fondu et un petit cornet en papier des petits motifs comme des clefs de sol, des "zigzags", des étoiles, un sapin comme Micky  du blog "Au jardin des délices"  http://mickymath.over-blog.com/  sait si bien les faire. Je la remercie d'ailleurs pour sa gentillesse, ses explications, ses magnifiques photos, la transmission de son savoir-faire, et lui souhaite plein de bonnes choses pour 2009......

Et la suite de ma bûche "Black and White" au prochain numéro !

A tous,

Repost 0
Published by DARLING - dans DESSERTS
commenter cet article
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 21:17





tout le monde,



Aujourd'hui fut une journée particulièrement froide et nous avons même eu droit à tous les temps : froid, vent, neige, pluie et même soleil !

En "fouillant" dans les quelques photos en réserve, je me suis dit que ce que j'allais proposer ce soir pourrait bien servir lors des semaines à venir......

Comme je l'ai préparé courant Novembre, je l'ai appelé "Gateau roulé au chocolat et framboises" mais comme Noêl approche, je pourrai le transformer en "Bûche de Noêl au chocolat et framboises" . Il est vrai que je suis très à cheval sur l'appellation de ce gâteau, pour moi, il n'y a de bûche qu' à Noël !

Juste pour vous faire saliver, la voici en EXCLUSIVITE :


                                


Simple de préparation, il faut quand même prévoir un peu de temps devant soi.

Voici la liste des courses :

Pour le gâteau :

* 4 oeufs,
* 100 g de sucre fin,
* 100 g de farine,
* 1 sachet de levure chimique.

Pour la mousse au chocolat :

* 3 oeufs,
* 100 g de chocolat noir à 55% de cacao,
* 90 g de sucre fin.

Pour la ganache :

* 100  g de chocolat noir à 55 % de cacao
* 15 à 20 cl de crème fraiche liquide (pour moi à 30 %)

Pour la garniture :

* 120 g environ de framboises (pour moi, ce fut des surgelées),
* quelques petites meringues,
* de la noix de coco en poudre.

Préparer d'abord le gâteau : séparer les blancs des jaunes. Incorporer dans ces derniers le sucre et fouetter jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter ensuite la farine et la levure puis les blancs bassus en neige très ferme. Etaler sur une plaque à bûche beurrée en prenant soin de bien lisser la surface de la pâte et glisser dans le four pour environ 7 à 8 mn.

Attention de bien surveiller la cuisson, les bords du gâteau ne doivent pas durcir.

Une fois cuit, le démouler sur un linge propre et humidifié et le rouler immédiatement sans toutefois trop le serrer. Le laisser refroidir. Il est préférable de le préparer la veille, en tout cas, c'est ce que je fais toujours. Une fois refroidi, retirer le linge pour que le gâteau ne s'imprègne pas du "goût" du linge et le protéger dans du film alimentaire ou papier alu pour qu'il ne se déssèche pas.

Le jour même, préparer la mousse au chocolat : séparer les blancs des jaunes. Ajouter dans ces derniers le sucre et fouetter jusqu') ce que le mélange blanchisse. Parallèlement, faire fondre le chocolat (j'ai l'habitude d'y mettre un peu de café et de le faire fondre au micro-ondes à puissance moyenne pendant 2 mn environ et en mélangeant entre temps). L'ajouter à la préparation précédente en mélangeant bien.
Battre les blancs en neige très ferme (j'y ajoute un peu de sucre en poudre vers la fin de l'opération afin de serrer les blancs) et les mélanger délicatement au chocolat. Réserver au frais.

Dans un petit saladier, écraser les framboises avec un peu de sucre.

Préparer la ganache en faisant fondre le chocolat et la crème fraiche et laisser refroidir à température ambiante.

Allez, maintenant il faut passer au montage : dérouler le gâteau, étaler sur toute sa surface la mousse au chocolat, puis le long d'un petit côté, étaler sur la mousse au chocolat les framboises écrasées et rouler le gâteau. Les framboises ainsi renfermées se présentent au coeur du gâteau.

Le remettre au réfrigérateur et finir de le garnir quelques instants avant de le manger :

Etaler la ganache sur la surface en la laissant s'écouler, poser délicatement les petites meringues et pour finir saupoudrer de noix de coco.

Allez, vous avez le droit d'y gouter maintenant, n'hésitez pas, elle est délicieuse !

                                 


Pour Noël, vous pouvez bien sûr y mettre des petits sujets en sucre ou des perles argentées, une petite bougie, etc......

Je vous laisse pour ce soir et vous souhaite..............................
Repost 0
Published by DARLING - dans DESSERTS
commenter cet article